Port d'Agadir : Les lobbys s'adonnent au piratage

Au port d'Agadir, c'est vraiment la logique de la jungle. Chaque département en présence se dote de son lobby qui s'affronte avec les autres.
Chacun en tire profit avec, bien entendu, des parts inégales selon les rapports de force. La délégation des pêches maritimes, l'office national du même secteur ainsi que d'autres administrations dont les agents veillent au grain, se partagent le butin. Pour les camions de poisson, la somme de 1000 DH est imposée au su et au vu de tous. Ce traitement se caractérise également par le clientélisme et le favoritisme dont les commerçants de poisson en pâtissent. La guerre des lobbys ne fait que se propager pour grignoter, sous la menace et le chantage, les parts convoitées, depuis l'entrée au port à la sortie en passant par tout le processus d'achat et de vente du poisson. Les caisses de l'Etat en concèdent des coups durs à cause de cette piraterie déplorable. Une enquête est à diligenter pour sauver le port.


0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page