Proche-Orient: deux proches de Mahmoud Abbas visés en 24 heures

Proche-Orient: deux proches de Mahmoud Abbas visés en 24 heures
Les violences inter-palestiniennes ont franchi un cap ce week-end avec la tentative d'assassinat d'un haut responsable palestinien samedi et un autre attentat déjoué ce dimanche. Le président Mahmoud Abbas a malgré tout exclu le scénario d'une guerre civile.

Une bombe de très forte puissance, contenant 70 kg d'explosifs, été découverte près du domicile à Gaza du numéro un de la sécurité palestinienne, Rachid Abou Chabak, un fidèle de Mahmoud Abbas. Des artificiers ont réussi à désamorcer l'engin, qui était relié à un système de mis à feu à distance.

La découverte de la bombe risque d'accroître la tension dans la bande de Gaza, entre les partisans du mouvement islamiste Hamas et ceux du Fatah dirigé par Mahmoud Abbas.

La veille, le chef des renseignements palestiniens Tarek Abou Rajab, un autre proche de M. Abbas, a été grièvement blessé par l'explosion d'une bombe dans un ascenseur de son quartier général. La déflagration a tué l'un des gardes du corps du général Rajab.

Ses services ont assuré qu'il s'agissait d'une "tentative d'assassinat" et accusé ouvertement le Hamas d'avoir organisé l'opération, alors que le gouvernement dirigé par le mouvement radical promettait une enquête diligente.

Ajoutant à la confusion, un groupe se réclamant du réseau Al-Qaïda a revendiqué la tentative d'assassinat de samedi, menaçant même de s'en prendre à d'autres hauts responsables du Fatah, y compris M. Abbas.

Le gouvernement israélien a pour sa part annoncé un geste humanitaire à l'égard des Palestiniens. Il a décidé de débloquer 11 millions de dollars de taxes et de droits de douane perçus au nom de l'Autorité palestinienne, pour financer l'achat de médicaments et de matériel médical.

L'Etat hébreu devrait reverser chaque mois 50 à 60 millions à l'Autorité palestinienne mais ces transferts ont été gelés après la victoire électorale du Hamas, qui refuse de reconnaître Israël.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page