Rachid Fassih expose : Le patrimone amazigh en vogue

L'artiste plasticien Rachid Fassih vient de procéder à l'ouverture de sa nouvelle exposition au Musée municipal d'Agadir en présence d'une pléiade d'artistes et d'intellectuels de la région. La cérémonie de vernissage, qui a connu un succès des plus encourageants, a révélé encore une fois la persévérance de ce jeune plasticien issu du milieu amazigh auquel il consacre toutes ses ¦uvres. En effet, son travail créatif est puisé dans le patrimoine populaire dont les signes et les tatouages forment le socle essentiel. Les contours et les couleurs sont extrêmement révélateurs d'une profonde appartenance identitaire qui fait vibrer de fierté et de talent ses recherches artistiques. Enseignant de l'éducation artistique dans sa ville natale, Fassih se veut un adepte de l'art pur où la beauté du dessin et la fraîcheur de la couleur jaillissent de la toile pour aller secouer les fibres émotionnelles du récepteur. Depuis 1993, il s'embarque dans l'univers de cette rencontre avec le public en multipliant les expositions sans pour autant s'exhiber gratuitement. Il ne le fait que lorsqu'il enfante une série thématique pouvant prétendre apporter de l'innovation créative. Ses expositions ont également embrassé l'outre-mer, notamment Nantes-Saint Herblain et Paris- Saint Denis. En homme de culture passionné par l'échange et le dialogue, il contribue pareillement à l'épanouissement de la vie associative dans le domaine à travers des expositions collectives et des rencontres avec les jeunes plasticiens au sud marocain. Fassih est incontestablement l'un des jeunes plasticiens qui crée sa propre esquisse dans un silence bouillonnant mais porteur de beaucoup de raffinement et de singularité

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page