RSF "consternée" par la condamnation d'un journaliste marocain


Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188
L'Organisation de défense de la liberté de la presse "Reporters sans frontières" (RSF) s'est dite "consternée" et "révoltée", par la condamnation à huit mois de prison ferme de Mustapha Hormat Allah, journaliste de l'hebdomadaire marocain "El-Watan", qualifiant cette décision de "mépris" de tous les usages du Droit international.

Selon un communiqué de RSF, publié sur son site Internet mardi, cette organisation "ne cesse de réaffirmer qu'on n'emprisonne pas un journaliste pour un délit de presse".

RSF déplore, en outre, que le fossé ne cesse de se creuser entre les engagements des autorités marocaines en faveur d'une démocratisation du pays et la pratique de ces mêmes autorités, rappelant que c'est la première fois depuis octobre 2004 qu'un journaliste est condamné à de la prison ferme au Maroc.

L'emprisonnement de Hormat Allah, selon le communiqué, "ne peut se justifier en aucune manière. Si RSF ne sous-estime pas la gravité de cette affaire, dont témoignent les condamnations de huit officiers marocains, il ne saurait être question d'accepter qu'un journaliste soit privé de liberté à l'issue d'un processus judiciaire opaque".

Hormat Allah, explique l'organisation, a été poursuivi en vertu du Code pénal et non du Code la presse, ajoutant qu'il ne peut être reproché à un journaliste d'agir conformément à sa mission d'information et de ne pas se soumettre aux obligations n'incombant qu'aux agents de l'Etat.

Le tribunal de première instance de Casablanca (sud de Rabat) a rendu mercredi son verdict dans le procès de Abderrahim Ariri et de Mustapha Hormat Allah, directeur de publication et journaliste de l'hebdomadaire arabophone indépendant "El-Watan", poursuivis pour "recel de documents obtenus à l'aide d'un crime" (art. 571 du Code pénal). Ils ont été respectivement condamnés à six mois de prison avec sursis et huit mois de prison ferme, assortis de 90 euros d'amende chacun.

"El-Watan" a publié, le 14 juillet, un dossier intitulé "Les rapports secrets derrière l'état d'alerte au Maroc".


Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222
0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page