Rumeurs insistantes sur un possible lancement d'un "Google Phone

Plusieurs blogs spécialisés ont affirmé cette semaine que le groupe internet Google allait bientôt annoncer le lancement d'un téléphone bon marché équipé de ses logiciels, déjà surnommé "Google Phone" ou "GPhone".

Le site spécialisé dans les produits high-tech Engadget a affirmé que Google annoncerait dès la semaine prochaine le lancement d'un téléphone équipé d'un système d'exploitation Google OS créé spécialement pour les téléphones mobiles.

Selon le blog CrunchGear, Google "peaufine déjà le design d'une vingtaine de modèles avec le fabricant taïwanais HTC" pour lancer un téléphone au premier trimestre 2008.

Des photos d'un modèle, un grand écran tactile, circulent déjà sur l'internet. Selon le blog Rizzn.com, il serait vendu pour seulement 100 dollars.

Selon CrunchGear, ce téléphone HTC/Google serait équipé du logiciel de téléphonie sur Internet Google Talk, ce qui permettrait de passer des appels gratuitement quand le téléphone est connecté à l'internet.



CrunchGear précise qu'il pourra non seulement surfer sur le net mais aussi intégrerait "une version spéciale du logiciel de cartes Google Maps, compatible avec une fonction de géolocalisation par satellite (GPS) intégrée, couplé aussi au logiciel de courrier Google Mail et à l'agenda interactif Google Calendar".

Selon le Wall Street Journal, Google aurait même montré un prototype aux opérateurs américains ATT, T-Mobile et Verizon Wireless, dont l'accord est incontournable pour que l'appareil puisse être lancé aux Etats-Unis.

Le site internet indien Rediff a de son côté assuré que le GPhone arriverait dans seulement deux semaines, avec un lancement simultané en Europe et aux Etats-Unis.

Il écrit aussi que Google négocie avec les opérateurs téléphoniques indiens Bharti Airtel et Vodafone Essar, et que le groupe indien Bharat Sanchar Nigam pourrait être l'un des fabricants.

Google s'est régulièrement refusé à tout commentaire sur ces rumeurs.

Le groupe s'intéresse en tout cas aux télécoms: il a annoncé récemment qu'il participerait à la vente aux enchère de fréquences "ouvertes" prévue en janvier prochain aux Etats-Unis, ce qui pourrait lui coûter des milliards de dollars.

Le détenteur de ces fréquences pourra créer dans le pays un réseau de téléphonie mobile ouvert à tous les appareils, et non restreint aux seuls modèles choisis par les opérateurs américains, comme c'est le cas actuellement.

Citant des sources proches du dossier, le Wall Street Journal a affirmé que Google avait investi plusieurs centaines de millions de dollars dans ce projet et qu'un appareil serait lancé début 2008.

Google aurait aussi l'intention de développer des applications spécialement pour les téléphones portables, comme un moteur de recherche de sonneries, et réfléchirait même à des abonnements téléphoniques gratuits, financés par la publicité.

La rumeur montante sur le GPhone vient relayer l'immense intérêt des fans de gadgets pour l'iPhone, le téléphone lancé par le groupe Apple fin juin, objet d'une avalanche de rumeurs sur l'internet.

L'idée d'un GPhone bon marché, avec écran tactile, spécialement adapté à l'internet, promu par un groupe qui milite pour des fréquences "ouvertes", apparaît comme une concurrence directe à l'iPhone d'Apple.

Un iPhone apprécié pour son design mais pas pour son prix élevé (500 ou 600 dollars) ni surtout pour son accord exclusif avec l'opérateur américain, ATT.

Plusieurs "hackers" ont d'ailleurs assuré ces derniers jours avoir trouvé un système pour "débloquer" l'iPhone et le faire fonctionner avec d'autres opérateurs téléphoniques. Certains groupes promettent même de vendre très prochainement sur l'internet un logiciel de déblocage.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page