Sahara : Les organisateurs de la Marche sur Tifariti continuent résolument leur préparation

Le compte à rebours de la Marche vers Tifariti a commencé. Les participants à cette Marche, initiée par l’Association le Sahara marocain (ASM), entament aujourd’hui leur départ vers la ville de Smara, où un campement avait déjà été installé. Ce sont pas moins de 914 personnes à participer à cette Marche pacifique vers la localité marocaine de Tifariti, prévue le 27 janvier. «Tous les participants devront se retrouver le 25 janvier courant dans un campement situé à 12 kilomètres de la ville de Smara, d’où partira la caravane en direction de Tifariti», a affirmé hier à ALM le président de l’Association le Sahara marocain, Réda Taoujni. Le responsable a ajouté que les journalistes, accrédités pour la couverture médiatique de cette Marche, devront s’envoler le 26 du même mois vers la ville de Laâyoune, où ils seront acheminés vers la ville de Smara par voie terrestre. Interrogé sur le nombre de participants, le premier responsable de l’ASM a indiqué que le comité organisateur a dû s’en tenir à ce chiffre pour des raisons purement logistiques. Au-delà des membres de l’ASM, et de plusieurs autres ONG nationales, les partis politiques sont venus grossir la liste. A en croire M. Taoujni, 13 partis politiques auraient manifesté leur intention de se faire représenter à cette Marche. Evoquant la question sécuritaire, M. Taoujni a affirmé que «des garanties ont été données à l’ASM par de hauts responsables de l’état-major des Forces Armées Royales pour protéger les participants à cette Marche contre toute tentative d’agression de la part des milices armées du Polisario». Selon une source à l’ASM, une rencontre avait réuni les responsables de l’ONG avec de hauts gradés des FAR. «De hauts responsables militaires nous ont promis de faire le nécessaire en cas d’attaques contre notre convoi», a assuré M. Taoujni. Ce dernier a ajouté que l’ASM avait déjà saisi par lettre le président Bouteflika au sujet des menaces proférées dernièrement par un dirigeant du Polisario à l’encontre des participants, en disant que le front allait «transformer la localité de Tifariti en un bain de sang». «Ce genre de menaces ne va pas nous faire plier d’accomplir notre initiative, qui sera réalisée par des citoyens marocains sur une partie chère de leur territoire», a répondu M. Taoujni.
L’ASM s’est donné les moyens nécessaires à l’accomplissement de cette initiative, soutenue également par les administrations publiques nationales. Un arsenal impressionnant sera mobilisé à cette occasion. 154 véhicules tout terrain, 12 gros camions, 97 tentes, deux unités médicales avec à bord de jeunes médecins urgentistes et… un pont terrestre sera mis en place pour assurer l’approvisionnement des participants en eau, électricité, et autres produits d’alimentation. Tout est donc fin prêt pour cette Marche, dont l’objectif est de réaffirmer la marocanité de la localité de Tifariti, envers et contre les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume.


0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page