Tarik Kabbage s'attaque à la restructuration de la pêche artisanale au port d’Agadir

Le maire de la ville d’Agadir vient d’entamer l’un du chantier les plus épineux de son mandat : la structuration du secteur de la pêche artisanale.

Tarik Kabbage s'attaque à la  restructuration de la pêche artisanale au port d’Agadir

Visiblement le maire de la ville et les responsable locaux de l’ONP ont du mal à communiquer, la démarche du maire qui espère tout chambouler et faire passer le fonctionnement archaïque du secteur au niveau supérieur en mettant de l’ordre dans le milieu. Cette tâche semble difficile tant le secteur est frappé par l’informel à tous les niveaux, d’autant plus qu’une coordination parfaite est nécessaire à faire avancer les choses. Ce manque de communication entre les élus et les responsables de l’office national des pêches à Agadir ont fait échouer les dernières mesures prises par la mairie en terme d’échanges commerciaux entre les différents acteurs : «Il était question que la halle à l’entrée du port utilisée auparavant comme halle provisoire avant que la nouvelle soit utilisée pour le commerce des produits de la pêche des barques artisanales», explique le maire d’Agadir. Il estime que la démarche avait commencée par donner de bons résultats lorsque les acteurs de la pêche artisanale en utilisant la nouvelle halle durant quelques jours seulement, donnaient un meilleur rendement et une amélioration des chiffres. «Le chiffre d’affaire des pêcheurs a été multiplié par dix alors que pour commencer seuls 20 à 25% d’entre eux ont adhéré au circuit mis en place. Mais tout a été arrêté car les services vétérinaires ont refusé de valider les documents sanitaires et cela a bloqué toute l’opération», indique M. Kabbage. Les opposant au projet brande la pancarte de la non conformité de la halle en terme de normes. «Elle a pourtant été utilisée pendant longtemps pour la commercialisation des produits des autres filières avant l’entrée en activité de la nouvelle structure inaugurée l’an dernier» précise le maire d’Agadir.


Le projet est donc au stade de « stand by », M. Kabbage  dit « s’être heurté au manque de collaboration des responsables locaux de l’ONP» en tentant un rapprochement avec les responsables de l’ONP.


Le chantier des halles n’est qu’un dossier parmi d’autre que M/ Kabbage espère pouvoir réformer, un autre dossier tout aussi compliqué attend les élus de la ville et concerne le réaménagement des gargotes implantées aux portes de l’enceinte portuaire ou règne une anarchie niveau organisationnel.



5 commentaires pour cet article
  1. Le 2012-01-21 à 04:00:09 par sam sam 125

    les corrompus ne vont jamais laisser cette région relever la tête .La mafia du port est trés enracinée à Agadir et pour la faire bouger il faudra des vrais hommes et femmes honnêtes et courageux qui travaillent pour l'intérêt général .Je voudrai bien voir ces PJDistes qui nous ont tellement cassé la tête avec soit disant de leur intégrité s'il vont coopérer avec le maire dans des cas pareils .Pour mieux rentabiliser certains secteurs traditionnels marocains il est absolument impératif de les moderniser afin qu'il soient gérer dans la transparence.


  2. Le 2012-03-01 à 16:29:40 par seydina aliou dramé

    slt a tou seydina cherche du travaille numéro 06 69 10 94 43


  3. Le 2012-03-05 à 23:07:11 par rachid

    salut le geran


  4. Le 2012-03-29 à 13:40:55 par badr

    ok


  5. Le 2014-12-04 à 19:54:47 par Enriqueta

    Per cent switch: -61 If you have virtually any concerns regarding in which in addition to how you can utilize treadmill reviews, you are able to call us at our website.} http://findyourtreadmill.com


Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page