Timitar 2011 : Programme de la soirée du Jeudi 23 juin

La 2ème journée nous réserve beaucoup d’artistes talentueux qui se produiront sur trois endroits différents.

Timitar 2011 : Programme de la soirée du Jeudi 23 juin

A la Place al Amal la soirée débutera avec  la troupe Awade Adrare qui nous viennent de Msseguia Lferkhss, elle  se verra interpréter  de la musique berbère purement traditionnel. Ensuite l’une des plus grandes stars de la chanson Amazighe, poète et musicien, Rayss Hassan Arsmouk célèbrera un demi-siècle de carrière sur la scène de Timitar. Pour changer de répertoire, Goran Bregovic et l’Orchestre des Mariages et des Enterrements nous feront découvrir leur univers musical avec des sonorités qui mélange les traditions. Enfin le groupe Archach interprétera de la musique berbère un peu plus moderne mais harmonieuse.


Jeudi 23 Juin
Place Al Amal.

Awade Adrare (Maroc):


La troupe Awade Adrare fait partie des ensembles amazighs qui veillent à la sauvegarde du répertoire et de la tradition d’ahwach. Cette troupe existe depuis une dizaine d’années et est composée de seize membres, tous issus de la région de Msseguina Iferkhss, région proche d’Agadir. Les danses sont rythmées par les percussions - principalement le bendir, le son de la flûte «Ouad» et le claquement synchronisé des mains - d’où émane une symbiose collective. Cette troupe s’est produite lors de nombreux festivals régionaux et nationaux.


Rayss Hassan Arsmouk (Maroc):


Hassan Arsmouk est l’un des plus grands artistes de la musique et de la chanson amazighe. Originaire du Sud marocain, du village de Laârba n’Irsmouken, il est un fervent défenseur de la culture amazighe. Poète et musicien, il a collaboré avec de nombreux artistes dont Ajoujguel et le Rays Saïd Achtouk. Les thèmes qu’il affectionne sont l’amour et la vie quotidienne. Cet enfant du pays enchante de sa poésie en proposant des airs populaires porteurs de rencontres entre les cultures. Depuis 1994, il se produit régulièrement en Europe, et a produit plus de soixante-dix cassettes et vidéos clips. Sur la scène de Timitar, il célébrera ses 25 ans de carrière. 








Goran Bregovic et l’Orchestre des Mariages et des Enterrements (Serbie):

 Artiste exceptionnel, tout à la fois rock star, compositeur de musiques de films, d’oratorios, d’opéras gitans, ayant contribué plus que tout autre à la diffusion et au succès des traditions musicales des Balkans, Goran Bregovic n’en finit pas de nous étonner et de nous séduire par la diversité, la richesse et la force de son univers musical. Avec une fanfare gitane, des voix bulgares, un quatuor à cordes et des samples électro, Goran transcende les styles, les sonorités, les traditions pour créer une oeuvre musicale unique dont la puissance et l’universalité dépassent le seul territoire des Balkans.










Archach (Maroc):

 
Fondé en 1979, le Groupe Archach (qui signifie pluie fine) compte, incontestablement, parmi les pionniers de la chanson amazighe et se distingue des autres groupes tels qu’Izenzaren, Izmaze... Cet ensemble joue avec des instruments traditionnels. Archach s’inscrit dans le mouvement du renouveau de la chanson amazighe, avec l’ambition de faire une synthèse entre les rythmes traditionnels villageois et le style moderne né à la fin des années soixante au Maroc. Cette fusion réussie a permis à Archach de rencontrer le succès dans les principales villes du Maroc et à l’étranger. Depuis 30 ans, le groupe Archach enregistre une cassette par an et se produit sur scène de manière régulière.









Place Bijaouane :

La place Bijaouane accueillera Rass Derb, un collectif de jeune rappeurs Gadiris et l’une des plus anciennes formations de rap à Agadir, suivi de l’artiste Belge Bart Peeters pour un cocktail de musique reggae, Folk, Arabe…etc.  Pour clôturer la soirée, Barry nous chantera son répertoire hip hip et fusion.

Rass Derb (Maroc):

 Rass Derb fait partie des premiers groupes créateurs du rap de la ville d’Agadir. Depuis sa création en 2000, il n’a eu de cesse de donner le meilleur de lui-même. Jamal, Mohamed, Mehdi et Hafid, les quatre membres du groupe, ont débuté leur carrière musicale avec l’espoir de mettre en valeur leurs acquis culturels. Ils visent notamment à enrichir le secteur musical de la ville et à offrir à la langue amazighe la place qu’elle mérite.









Bart Peeters et le Belges (Belgique):

 
BBart Peeters est le musicien le plus connu de Belgique. Son groupe «Les BELGES» comprend la crème des musiciens belges. Leur musique sort également du lot. Le groupe est influencé par les musiques des Balkans, folk, reggae, africaines et arabes. Le groupe chante en flamand, en français, en anglais et (de temps en temps) en arabe car Bart Peeters & Les Belges sont des citoyens du monde, ils se sentent à leur aise partout. Ce sera leur premier concert au Maroc.









Barry (Maroc):

 B
arry, alias Mohammed Bahri, est natif de Casablanca. Il commence son parcours musical avec le rap, proche de ses propres références culturelles et dont l’inspiration est située quelque part entre Africa Bambataa et Public Enemy. En 1996, Barry découvre la fusion world et travaille avec un groupe de rockeurs. En 2005, Barry, se lance dans une carrière solo et sort son premier single, «Labelisé», suivi de «Dear mama», puis enchaîne en 2006 avec «Sleeping System», son premier album de fusion. Trois ans plus tard, en 2009, Barry signe un deuxième album. «SIBA» situé entre rap et hip-hop et à la fois tourné vers la world music et les sonorités maghrébines. 








Thêatre de Verdure.
Le théâtre de verdure, et comme à l’édition précédente, sera porté par la douce voix de Zahra Hindi, la Polonaise Kayah animera également une partie de la soirée dans cette enceinte culturelle de la ville d’Agadir. Amadou & Mariam nous interpréteront une musique aux horizons larges tout en restant fidèle à leurs origines.


Kayah (Pologne):

 Kayah est chanteuse, compositrice, écrivain. L’artiste la plus connue en Pologne a sorti son premier album en 1995 et en a depuis enregistré neuf. Lauréate de nombreux prix, elle a une carrière complète qui l’a amenée à jouer avec Goran Bregovic, Césaria Evora… Artiste populaire, initiatrice de nombreux projets, elle se produit avec un quatuor à cordes classiques, le Quatuor Royal.









Hindi Zahra (Maroc/France):


Entre ballades folk, soul urbain et blues du désert, Hindi Zahra, jeune chanteuse amazighe de France, explore, avec succès et nostalgie, la part de l’universel de cette langue. Originaire du Souss, Hindi Zahra fait vibrer une voix sans frontières et pleine d’émotions. Sa musique est un blues ancestral, un jazz originel, une vibration orientale, où elle parle d’amour, de l’affirmation de soi, du monde et de ce que ses rencontres lui inspirent. Ses chansons respirent la nostalgie de son pays. Issue d’une famille d’artistes amazighs qui compte parmi les plus célèbres d’entre eux le groupe Oudaden.








Amadou & Mariam (Mali):

 
Ils ont à leur actif deux albums ayant raflé de nombreuses récompenses qui les ont propulsés au sommet des charts dans le monde entier, passant du WOMAD au festival de Glastonbury, des petits clubs aux grandes salles de concerts à guichets fermés et jusque dans des festivals américains comme Coachella et Lollapalooza. Ils ont même été choisis pour interpréter l’hymne officiel de la Coupe du Monde en Allemagne en 2006. Le fruit de ces différentes rencontres et expériences est un style aux horizons larges, savant mélange de douces mélodies et de rythmes funky, mené par le jeu de guitare bluesy d’Amadou et leurs voix irrésistibles tout en restant fidèle à leurs origines, le Mali.









0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page