Tourisme baisse des recettes en 2012

L’année 2012 a été marquée par une baisse des recettes touristiques de 1,5% par rapport à 2011. De plus, les taux d’occupation restent timides et n’ont pas dépassé les 40%.

Tourisme baisse des recettes en 2012

Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont cumulé à eux seuls près de 60% des nuitées totales.
L’Observatoire du Tourisme vient de communiquer les tableaux de bord du secteur du tourisme du mois de décembre 2012 et de l’évolution de l’activité en 2012. Des chiffres qui corroborent les chiffres communiqués, il y a quelques jours, par le ministère du tourisme. Selon les données communiquées par la Direction générale de la sûreté nationale, le volume des arrivées de touristes aux postes frontières a augmenté timidement de +1% pendant le mois de décembre (+2% pour les touristes étrangers et une évolution nulle pour les MRE). Durant ce mois de décembre les arrivées des touristes en provenance de l’Espagne, du Royaume-Uni et de l’Italie ont connu des hausses respectives de +5%, +4% et +3% alors que les marchés français, belge et hollandais ont affiché des baisses durant cette même période (-3%, -2% et -6% respectivement).
Les nuitées ont progressé en 2012:
Parallèlement, Selon les données communiquées par les professionnels de l’hébergement touristique, les nuitées dans les établissements classés ont progressé de +8% en décembre 2012 par rapport à celui de 2011. Certaines destinations ont enregistré des résultats très satisfaisants comme Agadir (+21%) et les nouvelles stations (+24% pour El Jadida-Mazagan, +17% pour Essaouira-Mogador et +13% pour Oujda-Saidia). Les autres destinations ont affiché des progressions moins prononcées (+3% à Marrakech, +8% à Casablanca et +5% à Fès). Quant à la ville de Tanger, elle a enregistré une baisse de -3%.
En termes de fréquentation des chambres, le taux d’occupation a enregistré une hausse de deux points par rapport au même mois de l’année dernière, il s’est situé à 34% en décembre 2012. Un chiffre maigre qui n’assure pas toutefois la rentabilité des hôteliers.
+0,4% des arrivées en 2012:
Par rapport à fin décembre, le volume des arrivées aux postes frontières a connu une légère hausse de 0,4% (+2% pour les touristes étrangers et -1% pour les MRE). Les marchés espagnols, anglais et hollandais ont enregistré des progressions de +3%, +1%, et +1% respectivement, tandis que les arrivées des Français, des Allemands, des Italiens et des Belges ont affiché des baisses respectives de -1%, -4%, -5% et -1%. Les nuitées totales réalisées à la fin décembre 2012 dans les établissements d’hébergement touristique classés, ont enregistré une hausse de +4% par rapport à 2011 (+1% pour les touristes non-résidents et +11% pour les résidents), confirmant ainsi le rôle du tourisme interne dans la dynamique du secteur.
Un taux d’occupation de 40%:
Au terme de l’année 2012, la hausse des nuitées a été enregistrée dans presque toutes les villes du Royaume à l’instar de Casablanca (+10%), Tanger (+6%), El Jadida-Mazagan (+13%) et Essaouira-Mogador (+14%). Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont cumulé à eux seuls près de 60% des nuitées totales. Le premier a enregistré une évolution de +3% de ses nuitées et le deuxième a affiché une stabilité. Le taux d’occupation durant cette année s’est stabilisé par rapport à la même période de l’année précédente, puisqu’il a affiché 40% à la fin décembre 2012
Enfin, au terme de l’année 2012, l’activité touristique des non-résidents au Maroc a généré 58,2 milliards de dirhams, soit une baisse de -1,5% par rapport à l’année écoulée.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page