Toyota se renforce dans le Souss

· Nouveau showroom à Agadir
· Importance stratégique de la région

Sur les traces des grandes villes, Agadir a connu l’implantation d’une nouvelle succursale Toyota du Maroc, inaugurée mardi dernier.
Le groupe Abdul Latif Jameel vient donc renforcer sa position de distributeur dans la région où il dispose déjà de trois points de vente. De fait, le marché d’Agadir, avec 7,1%, arrive en troisième position en termes de ventes nationales juste après Casablanca et Rabat-Salé. Sur le plan local, Toyota du Maroc détient une part de marché de 9,2% et se positionne en deuxième place juste après la marque Kia. «C’est la raison pour laquelle il fallait réagir et renforcer notre présence dans la région. Notre ambition étant de soutenir nos objectifs et de satisfaire le consommateur», avance Adil Bennani, directeur général de Toyota du Maroc.
Un budget de 30 millions de DH a donc été déboursé pour créer une nouvelle structure répondant aux normes internationales. Le nouveau site, à trois niveaux, s’étend sur une superficie de 2.900 m2 dont 800 dédiés au showroom. Il se trouve sur la route de Marrakech, juste à la sortie d’Agadir et va générer la création de vingt emplois directs. Un chiffre qui sera revu à la hausse en 2012 .
De par la vocation agricole de la région, ce sont surtout les 4x4 et les véhicules utilitaires, Hilux notamment, qui ont la cote et maintiennent Toyota sur le marché. «Cette région, à l’instar du reste du Royaume, n’est pas épargnée par l’atonie ambiante. Elle connaît une baisse plus importante que la moyenne nationale mais ce n’est que conjoncturel. L’impact de la crise économique se ressent sur la vente des véhicules de tourisme que les loueurs demandent moins», explique Bennani.
Afin de renverser la tendance et stabiliser sa part de marché malgré la crise, TDM résiste en couvrant mieux le territoire géographiquement et d’un point de vue produits et services de qualité irréprochables. «Dans le domaine de l’automobile, le profit ne vient pas que de la vente de véhicules. Le service après-vente (SAV) et les pièces de rechange tiennent une place fondamentale. C’est l’un des axes majeurs de notre stratégie commerciale pour être indépendant par rapport à la vente de véhicules qui n’est plus alors la seule source de profits», explique Adil Bennani. L’ambition de la maison à partir de l’année prochaine est de détenir 12% des parts du marché local. Le moyen? «Une gamme complète, une fiabilité réputée et un niveau de sécurité important». Avec en plus des motorisations d’année en année évoluées et novatrices avec l’utilisation de la technologie MPower et la technologie hybride.
La nouvelle succursale projette d’apporter une dynamique nouvelle à la ville et de travailler en complémentarité avec les concessionnaires déjà sur place à savoir «Etablissements Benziane» et « Station Technique Diesel».



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page