Un collectif d’élus du Mouvement populaire exige la démission de Mahjoubi Aherdane


Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188
Mahjoubi AherdaneLe Mouvement populaire se prépare à réunir son comité central sur fond de vives tensions. Un Comité dit pour la bonne gouvernance donne le ton de ce qui s'annonce comme un risque de scission.

Le Mouvement populaire, groupement de trois formations harakies (MNP, MP et Union démocratique), a peu de chances de préserver sa cohésion face aux vents de scission qui commencent à souffler. Après le départ d'une vingtaine de députés harakis au lendemain du scrutin du 7 septembre, le parti de Mahjoubi Aherdane devra se préparer à une épreuve encore plus dure, comme le promet Mohamed Mansouri, président du Comité élargi pour la bonne gouvernance, créé à la suite du passage du MP à l'opposition. Dans un communiqué, dont copie est parvenue à ALM, ce Comité se livre à un réquisitoire acidulé contre la direction actuelle du parti. «La direction a sacrifié le parti au seul profit de ses intérêts», dénonce le Comité, faisant assumer la responsabilité au président du bloc haraki, Mahjoubi Aherdane, accusé de vouloir «attribuer le secrétariat général du parti à l'un de ses enfants et de «faire du parti sa chasse gardée».
La sortie du Comité contre ce qu'il a appelé, dans le communiqué, le « zaïm» Aherdane, intervient alors que le Mouvement populaire se prépare à réunir, dans les prochaines semaines, son comité central. Le timing choisi pour cette sortie laisse déjà deviner dans quel état d'esprit se prépare cette réunion. Bouté hors de la majorité gouvernementale, à la grande colère de plusieurs militants MP, qui voient dans ce basculement dans l'opposition le résultat de l'acharnement du «leader» Aherdane à «ministrabiliser , coûte que coûte, l'un de ses propres enfants », le parti doit faire face à une vive contestation. Dans un précédent communiqué, le Comité élargi pour la bonne gouvernance avait annoncé sa décision de saisir la justice pour une violation prétendue de la loi sur les partis politiques par le directoire du MP. Contacté par « ALM », le président du Comité élargi, M. Mansouri, n'a pas fait dans la dentelle. «Nous allons saisir la justice pour faire la lumière sur des violations qui sont légion. Pour s'en rendre, il suffit de voir sur quelle base s'est fait l'octroi des accréditations pour le scrutin de 2007, sans compter évidemment les dysfonctionnements qui ont entaché l'établissement de la liste des ministrables», a-t-il relevé.
Sollicité pour une réaction à ces accusations, un dirigeant MP, Essaïd Ameskane, a minimisé l'ampleur de cette contestation. Mais ce n'est pas de cette oreille que les réfractaires l'entendent. Dans le communiqué du Comité élargi, un appel à mobilisation a été lancé à l'adresse des militants MP pour dévoiler «les graves dépassements» que connaît le parti haraki, à l'occasion de la réunion de son Comité central.


Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222
0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page