Un professeur Marocain lauréat du prix du service public de l'ONU

Le professeur Driss Kettani de l'université Al Akhawayn a remporté le prix du service public des Nations unies 2007 dans la catégorie "améliorer la livraison des services" pour son projet de gouvernement électronique "eFès".

Cette distinction récompense "l'accomplissement exceptionnel démontrant l'excellence en servant l'intérêt public", selon l'université Al Akhawayn, qui ajoute que ce prix sera remis lors d'une cérémonie qui se tiendra à Vienne en marge de la session plénière du 7ème forum global sur la réinvention du gouvernement.

Plus de 1.000 participants, y compris des chefs d'Etat, des ministres, des experts internationaux, des représentants d'ONG et d'autres organismes opérant dans le domaine de la gouvernance du monde entier participent à cet événement de haut niveau, a-t-on ajouté de même source.

Le professeur Kettani et son équipe du laboratoire de recherche de l'université avaient remporté en 2006 le prix national de l'administration numérique e-Mtiaz, et récemment le prix TIGA au niveau de l'Afrique pour le projet e-gouvernement de Fès. Le programme e-Gouvernement a pour but d'améliorer le processus de traitement de l'information effectué par l'Administration et la mise en ligne de ses services au profit de l'entreprise et du citoyen. L'objectif recherché est de réduire les coûts supportés par le contribuable, d'améliorer la qualité du service rendu et de diminuer les délais de traitement.

Ce projet, qui prévoit l'achèvement de l'informatisation et la numérisation du bureau d'état civil (BEC) pour permettre la livraison électronique d'un éventail de services orientés vers le citoyen, inclut, entre d'autres, la préparation d'une base de données des citoyens pour leur permettre d'avoir un accès instantané et commode à leurs certificats respectifs liés notamment au mariage, divorce, changement de nom, statut professionnel, résidence.

La mise en place de la plate-forme "e-Fès" a permis à plus de 40.000 citoyens de pouvoir retirer auprès des guichets de l'arrondissement Fès-Agdal des documents de l'état civil en moins de cinq minutes.

Cet exploit technologique a pu être réalisé grâce à l'informatisation et la numérisation de l'ensemble des registres du bureau de l'état civil de l'arrondissement de Fès-Agdal par l'équipe de l'Université Al Akhawayn et son laboratoire de recherche.

Le financement de la phase pilote a été assuré par le centre canadien de recherche pour le développement international (CRDI).

Outre la composante administrative in situ, le projet e-Fès offre la possibilité de s'informer à distance des services administratifs et du personnel et responsables de l'arrondissement, et ce à travers le portail internet www.portaildefes.ma.

Ce site offre, également, des services à distance, tels que le téléchargement des formulaires et l'accomplissement de certaines procédures administratives (extrait d'acte de naissance, copie intégrale et certificat de vie.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page