Voile: Agadir, étape majeure du “Classique Lagassé”

Les premiers voiliers de la Transat Classique Lagassé, une épreuve de yachts classiques liant Douarnenez (ouest France) à Saint-Barth (Caraïbes), ont fait mardi escale à la Marina d'Agadir.

Voile: Agadir, étape majeure du “Classique Lagassé” e premier bateau à voiles porteur du drapeau anglais et conçu par l'architecte Laurent Gilles en 1956 est arrivé mardi vers 10h du soir, suivi une heure et demie plus tard par le bateau français Stiren, conçu en 1959. Selon les organisateurs, 22 bateaux conçus avant 1975 prennent part à cette épreuve triennale, mais deux devaient faire le retour aux chantiers de réparation à cause de problèmes techniques. Mercredi (vers 10h30), quatre voiliers sont entrés à la «Marina Agadir». Les autres bateaux devraient entrer l'un après l'autre jusqu'à demain.

Le voyage dure entre 8 et 12 jours selon la puissance des vents. Le séjour des participants à cette course transatlantique durera près de trois mois avant de reprendre le périple fin novembre vers les îles Caraïbes à travers l'Atlantique, ajoutent les organisateurs.

La Transat Classique Lagassé, composée de bateaux porteurs des drapeaux français, anglais, allemands, suisses et canadiens, doit parcourir au total 4770 miles. Agadir a été choisie comme étape majeure de ce périple parce qu'elle est la seule ville africaine atlantique disposant d'une marina moderne capable d'accueillir les yachts participants. Son golfe, qui compte parmi les plus beaux au monde, son climat modéré et ses infrastructures touristiques diversifiées en font une destination de choix pour le tourisme de plaisance, soulignent les organisateurs, notant que le passage de la Transat Classique Lagassé va promouvoir davantage l'image de la ville de par le monde et faire connaître son potentiel en matière de tourisme et de sports nautiques.

Cette manifestation, organisée par l'institution «Comet», bénéficie du soutien financier du Conseil régional du tourisme d'Agadir, la Commune urbaine et le Yacht club d'Agadir d'après deux conventions signées fin janvier dernier pour réussir cette course.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page